Sculpture de lumière.

L’holographie est une des grandes avancées du XIXème siècle. Elle s’impose dans de nombreux domaines tel que l’industrie, la communication mais aussi l’art. L’apparition de l’image holographique au cœur du processus artistique constitue bel et bien l’apogée de nombreuses oeuvres tout au long de l’histoire de l’art qui ont voulu faire entrer le spectateur dans un acte perceptif.

Véritable procédé d’image tridimensionnelle, l’holographie est un procédé de photographie en relief utilisant les propriétés de la lumière cohérente pour reconstituer le patron de la lumière réfléchie par une scène. Si pour la photographie la lumière du jour est un facteur clé, la lumière laser est indispensable pour réaliser un hologramme, copie parfaite de l’objet enregistré grâce au codage de la lumière.

Une lumière « cohérente » est nécessaire à la réalisation d’interférences et d’hologrammes ; d’où l’utilisation de la lumière laser. Cette dernière possède toutes les caractéristiques nécessaires pour la visualisation des hologrammes. Elle est monochromatique, directive et en phase, c’est-à-dire que tous les photons ont la même fréquence ou couleur, une cohérence spatiale et une cohérence temporelle.

En résumé, l’holographie consiste à faire interférer, sur une plaque holographique, deux faisceaux de lumière cohérente issus du même laser. Le premier est dirigé sur la plaque et le second sur l’objet à holographier, qui diffuse à son tour la lumière qu’il reçoit en direction de la plaque. La rencontre de ces deux faisceaux crée alors des franges d’interférence. Ces franges comportent des informations concernant la forme de l’objet et sa position dans l’espace. Après développement chimique, la plaque est éclairée avec le laser sous le même angle que le rayon de référence. L’objet est alors reconstruit dans l’espace en trois dimensions et en volume de lumière.

À partir d’une onde de référence, l’holographie recrée l’objet. On peut alors regarder un hologramme tout comme on regarde un objet réel dans son quotidien, c’est-à-dire sous n’importe quel angle.

L’holographie est pour le grand public associé clairement à quelque chose qui relève du fantasme (point essentiel pour son utilisation dans la publicité notamment),  son aspect visuel intrigue par sa tri-dimension aussi réelle qu’impalpable. L’holographie est souvent expliquée par le grand public comme étant une image surnaturelle. Artistiquement, l’hologramme est un des rares médiums qui permet de créer un espace fusionnel entre le voyant et le visible, entre l’homme et l’art. L’aspect sensationnel de cette technique qui offre un nouveau moyen d’expression artistique incontournable plait car il apparaît comme un apparent subterfuge visuel, et provoque chez l’homme une tentation innée.

L’holographie n’est pas un processus qui peut être conçu en série, il existe, apparaît de manière ponctuel. Ce n’est pas un moyen conçu initialement pour la grande diffusion, on peut le trouver dans des salons, des musées, sous la forme d’installations, mais son usage n’est pas généralisé. Pour la publicité notamment c’est un excellent moyen, sûrement celui le plus suggestif de vendre ses produits même s’il se heurte à l’absence de productions en série, il reste pour des grandes maisons la possibilité de lier commerce et art, en réalisant des installations dans leurs magasins par l’utilisation « bleufante » des hologrammes.

L’holographie est considérée comme un art optique puisqu’il s’agit ici d’utiliser la lumière pour faire naître une image en direct confrontation avec l’œil du spectateur, l’artiste traite la lumière comme il traiterait une sculpture qui flotte dans l’espace. Le spectateur se confronte au réel par l’observation d’un hologramme. Ce n’est pas une simulacre mais bien la réalité.

 » L’holographie est le croisement entre l’art, la science et la technologie.  »                                                      Professeur Stephen A. Benton 1941-2003

Les Artistes de Lumière

Emmett Leith and Juris Upatnieks

Le professeur Leith et son confrère Juris Upatnieks ont affiché le premier hologramme tri dimensionnel d’un train lors d’une conférence de l’optical society of america en 1964.

Train en Hologramme 1964

Philippe Boissonet

Artiste francais vivant à Montréal, il utilise dans sa pratique plastique les hologrammes comme reproduction du réel dans un but artistique. Il amène le spectateur entre un lieu et un non lieu, Philippe Boissonet aime jouer sur les limites entre le réel et l’utopie.

Salvatore Dali 

Dali s’intéresse lui aussi aux hologrammes. Grand maître de l’illusion qui n’est plus à présenter, il utilisait des jeux d’optiques pour donner l’impression de faire sortir les objets de ses oeuvres. A partir de 1972 il commence à réaliser des images stéréoscopiques et des hologrammes qu’il insère dans ses œuvres, il réalise de véritables trompe-l’œil qui se jouent de nos sens, une montre molle qui dégouline hors de sa toile par exemple.

Entretien entre DALI et le professeur Stéphane LUPASCO, CNRS.Dali évoque sa rencontre avec le prix Nobel de physique.Dali envisage de faire un hologramme de GALA, d\’en faire une poudre et de l\’avaler. Photos GALA et DALI. Entretien enregistré le 9 novembre 1976.

Publicité et Holographie

Pour la marque Cartier dans sa boutique sur la 5ème avenue à New York, Robert Schinella en collaboration avec Mc Donnell Douglas Electronics Company St Louis réalise l’hologramme d’un bras féminin qui transperce la vitrine du magasin pour apparaître dans la rue, avec dans la main une parure de pierres précieuses de la marque.

Haute couture et Holographie

Le célébrissime couturier Anglais Alexander Mc Queen présente en introduction à son défilé Automne-Hiver Haute Couture 2006 cette installation holographique au cœur d’une pyramide de verre : Kate Moss en « dame blanche ».

.

 » A mon avis, les hologrammes vont être bien amusants. Avec les hologrammes, on pourra vraiment, enfin, choisir son ambiance. Par exemple, si on télévise une soirée et que vous voulez y être, eh bien, grâce aux hologrammes, vous y serez. Vous pourrez avoir chez vous cette soirée tridimensionnelle, vous pourrez faire semblant d’y être et d’entrer avec les autres. »                                                                                                                                                                                                                            Andy Wahrol

L’holographie est un système innovant tant il fascine l’ensemble sans distinction. Il offre la parfaite liaison entre le domaine de la science et l’art. Ce procédé tridimensionnel se développes petit à petit dans nos sociétés puisque restant tout de même assez couteux. L’hologramme est une invention tout a fait étonnante qui vise à se démocratiser et offrira à l’art contemporain un nouveau médium tridimensionnel mais celui ci physiquement insaisissable, offrant une image fantomatique suspendue dans l’espace.

Ci dessous quelques liens qui vous mèneront sur des artistes qui utilisent les hologrammes dans leurs pratique plastique ou bien encore des philosophe et penseurs qui débattent de ce sujet, des ouvrages mais aussi notions en rapport avec le thème de l’holographie.

Georges Dyens, sculpteur holographe, réalise des holosculptures, installations son et lumière intégrant holographie, sculpture et fibres-optiques. www.georgesdyens.com

Philippe Boissonet : Compte Flickr de l’Artiste

Thierry Davila – De l’infra-mince brève histoire de l\’imperceptible de Marcel Duchamp à nos jours

Lucrèce est un poète et un philosophe du 1er siècle avec J.-C. « De rerum natura » (« De la nature des choses » ouvrage qui décrit le monde selon le monde d’épicure avec un passage interressant concernant les simulacres et la production d’image fantastique) – – voir L’imagination (v. 722-822)Nicolas A. A. Brun –  » Trois plaidoyers pour un art holographique « 

Nans Lombard.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s