Les ordinateurs du futur.

          A quoi ressembleront les ordinateurs de demain? Plusieurs scientifiques, techniciens, chercheurs, geeks, s’interrogent sur les ordinateurs du futur et voici un exemple de ce qu’ils proposent.

Comment cela fonctionne?

C’est très « simple », un des stylos projette l’écran sur une surface plane, l’autre projette un clavier sur la table et les autres contiennent la mémoire et les processeurs.

Impressionnant? Je ne sais pas mais en tout cas, voilà une preuve de plus que l’avenir est dans la dématérialisation de l’objet et l’infiniment petit.

Ce concept est une volonté de regrouper diverses fonctionnalités. Un même appareil combinera le tactile à la vidéo projection en passant par le portatif. L’utilisateur pourra l’utiliser dans de nombreuses situations à condition d’avoir une surface plane environnante. Déposer le dispositif sur une table, activer le système et hop, l’affichage se fait automatiquement. Avoir tout à portée de main dans un objet minimaliste, voilà le désir de l’Homme moderne. 

Oui, l’ordinateur de demain ne sera qu’ « illusoire ». Une technologie lumineuse, plus rapide que l’éclair, plus moderne que moderne.A l’heure ou les technologies avancent au rythme de la lumière, pourquoi ne pas combiner les deux?

Jusqu’où le progrès technique?

Dans l’avancement de la technique, dans l’apologie de la modernité, nous pouvons constater que cet ordinateur a « encore » besoin de l’Homme pour fonctionner, mais jusqu’à quand? A quand les ord’humain? A quand l’effacement de l’Homme dans le renouveau ? L’Homme crée le progrès mais s’efface petit à petit dans ce qu’il invente lui même. Vous n’aimez pas passer l’aspirateur? Les robots sont là. L’attente en caisse vous gonfle? Les caisses automatiques vous rendront service.

Cette vision futuriste, (à la fois réaliste et encore un peu utopiste) de ce à quoi pourrait bien ressembler nos ordinateurs dans un avenir lointain, nous montre à quel point l’avancée dans la nanotechnologie est plus rapide qu’on ne l’imagine. Ce monde va trop vite. La technique dépasse l’humain et progresse si vite qu’à peine une chose acquise il faut changer.

Pour conclure.

             En 1929, Dziga Vertov fait l’apologie de la souveraine technique dans son film L’homme à la caméra quand Fritz Lang avec Métropolis (1927) nous présente une angoisse face aux progrès de la technique. Je pense que ce dernier reflète le monde dans lequel nous sommes, à vouloir toujours plus, toujours mieux, toujours plus design, plus performants, plus plus plus.

Et vous, quand pensez vous? Seriez-vous prêt à faire confiance à la lumière?

Advertisements

2 réflexions au sujet de « Les ordinateurs du futur. »

  1. Qu’il s’agisse d’un écran ou d’un image projetée ou bien encore d’un hologramme, c’est seulement la forme, le support qui change. Le contenu, l’utilisation de l’objet reste la même, ça ne la révolutionne pas vraiment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s