Le livre interactif jeunesse

Le livre interactif, avec lequel on peut interagir, favorise l’échange avec le lecteur. Il n’est pas nécessairement numérique, à la manière de l’ouvrage d’Hervé Thullet « Un livre » où les instructions données au lecteur lui donnent l’illusion de participer à l’histoire.

Mais nous nous concentrerons ici sur les nouvelles façons d’appréhender le livre  avec les applications pour tablettes.

Si le concept des tablettes date des années 1960, le début de leur démocratisation commence à pointer le bout de son nez avec la sortie de l’Ipad début 2010. Depuis, elles sont le produit phare du monde technologique. Un succès étonnant qui trouve en grande partie son explication dans un changement important, le tactile, intuitif et ludique. La technologie tactile multipoint permet la reconnaissance de points simultanés et multiple couplée à un logiciel interprétant ces contacts. En clair, on peut créer une interaction riche par des gestes intuitifs.

Les tablettes permettent donc de lire et de transporter une bibliothèque entière confortablement. Mais elles promettent aussi et surtout une nouvelle forme de lecture avec les applications livres. Même si certains diront que le livre numérique signe la voie d’extinction du livre papier, cela reste peu probable. Un livre numérique ne pourra jamais remplacer son aïeul, car il ne pourra jamais égaler son odeur, son toucher et sa forme. C’est d’ailleurs le principal défaut de beaucoup d’applications actuelles. Se contentant d’imiter le livre traditionnel, elles ne trouvent alors que peu d’utilités comme dans l’exemple ci-dessous.

Ces livres interactifs sont donc un terrain de jeu privilégié pour les enfants. Le livre jeunesse fort de riches illustrations et de textes concis permet d’exploiter pleinement l’animation, le son et le jeu. Il est vrai que certains parents sont réticents et inquiets face à l’usage de la tablette par leurs enfants. En cause, les effets négatifs dus à l’excès d’écrans, aux ondes émises et leur coût. Elles restent cependant un support plus interactif que la télévision et un possible moment de répit pour les parents. Les livres interactifs peuvent jouer un rôle dans le développement de l’enfant avec  des astuces éducatives. Les plus connus étant l’aide à la lecture, visible dans l’exemple précédent où le mot grossit au moment de sa lecture, les consonnes et les voyelles de différentes couleurs…

The Fantastic Flying Books of Mr. Morris Lessmore de Moonboot Studios est sorti sur l’apple store en juillet 2011. Riche visuellement, la finesse du rendu et de l’animation est impressionnante. C’est d’ailleurs aussi un court-métrage de 15 minutes oscarisé en 2012 réalisé par un ancien character designer de Pixar William Joyce et Brandon Oldenburg. On peut d’ailleurs émettre une certaine réserve vis à vis de l’application, qui tient plus du dessin-animé découpé en séquences prenant le pas sur le plaisir de lecture.

Le livre interactif Sylvester’s Band est apparu en mai 2011. Délicieuse histoire, cette application lisible sur un large choix de tablettes et smartphones comporte de très,très nombreuses interactions. On joue avec la pesanteur pour aider Sylvester et ses amis à décrocher la lune, on l’aide à préparer la fête et on écoute tout émoustillé son concert. Sans tomber dans les automatismes et les facilités interactives, on ne perd pas le fil de l’histoire.

Quelques explications des techniques de réalisation ici.

Un autre type de livres interactifs a aussi fait son apparition, apparenté aux livres animés, nous entrons plus dans le domaine du jeu et de l’éveil à la rêverie. Sorti fin 2011 chez Bayard Édition, Un jeu d’Hervé Tullet s’inspire de  Un livre  précédemment cité, mais demeure foncièrement différent de son prédécesseur.  Poésie, simplicité et graphisme épuré composent ce jeu sans but ni narration. Adapté aux tous petits mais aussi aux plus grands il invite à la flânerie dans un univers de poésie tactile.

Dans la même veine, les livres numériques de la prometteuse maison d’édition E-toiles sont à guetter. Leur première publication Dans mon rêve…  propose une autre expérience de lecture, participative, en recomposant le texte et les illustrations.

Toujours dans le principe de l’errance tactile, la Ballon Paper app des éditions volumiques propose de faire le lien entre monde réel et virtuel. Un petit livret  et une montgolfière en carton prend une autre dimension couplés à l’application. La montgolfière posé sur la tablette agit sur le paysage numérique. On vit alors l’expérience d’une balade virtuelle augmentée.

Nous sommes encore aux prémices du livre interactif. Certaines nouvelles pistes de  formes de lecture commencent à se dessiner. Espérons que les règles de ce nouveau genre favoriseront la créativité et l’originalité adapté aux enfants. Même si le besoin de rentabilité et la politique de visibilité des applications sur les plateformes, types Appstore, ont tendances à brider les maisons d’édition.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s