Tractatus logico-philosophicus de Ludwig Wittgenstein

Image

Le Tractatus logico-philosophicus est un des livres philosophique des plus importants du XX° siècle et eu de nombreuses influences sur le sens des mots. Il est paru en allemand en 1921 sous le titre de Logisch-Philosophische Abhandlung, ensuite en anglais une année plus tard sous le titre actuel latin. C’est un livre philosophique abordant essentiellement la notion du langage, ainsi que de ses limites et celles de l’être humain. 

On ne peut lire ce livre comme un autre. Au début du livre se trouve une introduction qui fait référence à des citations. Effectivement, suite à l’introduction se trouve le traité Logico-Philosphique. Sa particularité étant d’être ordonné en plusieurs aphorismes (principes) du moins au plus important, chacun est numéroté pour lire la remarque le concernant. La numérotation des remarques peut-être déconcertant au début sans réelle explication. L’aphorisme 3 est suivi de 3,001; 3,01….3,03…etc. Cette numérotation reprend une simple logique mathématique de proximité; 3,001 est plus proche de 3 que 3,01 donc la remarque numéros 3,001 signifie selon lui quelque chose de plus important et plus proche à 3 que celle qu’exprime la remarque 3,01.

Ce livre répond à la question: En quoi les propositions de la logique se distinguent-elles de toutes les autres propositions du langage? Pour répondre à cette question, il parle de l’essence de la proposition, c’est à dire, d’énoncés déclaratifs. Il en arrive par la suite à penser une proposition comme une image et ainsi nous pouvons nous rendre compte qu’elle communique une information nouvelle. Cette information doit être révélé avec des expressions anciennes et communiquer un sens nouveau. En creusant dans cette idée de l’image, il la compare aux formes géométrique et la surnomme forme logique au niveau spatiale et image logique pour l’ensemble. La structure des choses révèle une information et ne réalité. Mais l’image logique de faits, c’est la pensée. La pensée utilise comme moyen de représentation des codes abstraits et passe par le langage pour son l’expression sensible. La pensée signifie une proposition doté de sens. Les propositions ont un sens (contrairement aux noms), la vérité ne rentre pas en compte dans la compréhension de la proposition, la simple façon de confronter cette proposition à la réalité révélera si elle est vrai ou fausse. Le but étant de comprendre la proposition et donc de savoir ce qu’il advient si elle st vraie, ainsi s’installe le rapport entre la signification énoncé et la vérité. Le langage est constitué de propositions complexes tel que les négations, les conjonctions, disjonctions… Elle contiennent des constantes logiques comme: ne pas, et, ou…Ce sont des objets logiques qui complexifient la proposition.

Le Tractatus nommes les différentes possibilités de vérité d’une proposition. Il explique deux cas: la tautologie est la composition d’une proposition qui n’en ai pas vraiment une car elle exhibe la propriété du langage uniquement, sans fondement. Il y’a en second plan la contradiction dont il ne voit pas vraiment la différence avec la tautologie. Utiliser une contradiction complexifie uniquement sans fondement. Le tractatus permet grâce à sa compréhension de l’idée de proposition aboutie de reconnaitre plus facilement la tautologie, même lorsque celle-ci est compliquée. Il ne voit pas vraiment de différence entre la logique propositionnelle (théorie des fonctions de vérités comme nous l’avons vu précédemment) et la logique prédicative (théorie de quantification…).

Ce livre témoigne de réflexions sur le monde, sa reproduction et différentes approches du silence comme étant parfois une sage solution. Le langage n’est pas toujours une solution, le silence peut être une sage décision. Le Tractatus logico-philosophicus s’efforce de montrer les limites du langage.

Ce livre n’est pas destiné à l’enseignement, il énonce la pensée sans forcément citer d’exemple et donc ne peut être réellement compris que par quelqu’un qui eu lui-même ses mêmes pensées. Au fond n’est-ce pas ce que nous conseille de faire Wittegenstein? Comprendre la proposition de sa pensée pour en tirer notre vérité?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s