Mega, un cadeau offert à l’Humanité

MegauploadOh combien étions-nous il y a maintenant plus d’un an à télécharger nos musiques et nos films sur megaupload.com ? Une envie de visionner l’âge de glace ? Inutile d’attendre son téléchargement… Un petit tour sur megavideo et nous lancions le film en quelques minutes.

Malheureusement, tout cela s’est arrêté violemment quand le FBI a fermé le site, sans se soucier des malheureux internautes que nous étions devenus… Nous qui étions alors privés du prochain album de Rihanna ou même du prochain blockbuster de Spielberg.

Kim DotcomDepuis lors, le net tout entier s’est retrouvé en deuil. Mais voilà qu’un an après cette infamie, dimanche 20 Janvier, le valeureux Kim Schmitz autoproclamé Kim Dotcom est venu à notre aide. Encourant jusqu’à 60 ans de prison pour avoir créé megaupload, il brave une nouvelle fois tous les interdits en mettant à notre disposition un nouveau site, mega.co.nz

New MegaAvec ce nouveau projet, kim nous promet un nouveau site  « Plus gros. Meilleur. Plus rapide. 100 % sûr et inarrêtable« . Et comment ne pas faire confiance à cet homme qui a prouvé la taille de son incommensurable e-penis en postant ce tweet sur le compte twitter de Barack Obama un quart d’heure avant la mise en ligne de mega ?

C’est certain, kim a trouvé là une parade imparable. Tous les fichiers mis en ligne sur mega sont cryptés, Mr Dotcom ne peut donc pas connaitre le contenu des fichiers présents sur son serveur, ce qui le rend irréprochable. Toute responsabilité vis-à-vis de fichiers piratés sera donc affectée aux voyous qui partageront ces fichiers avec nous. Car oui, en cryptant ces fichiers, mega oblige les utilisateurs à fournir une clé d’accès a ceux qui voudraient les télécharger. Ainsi, kim Dotcom peut prouver que les utilisateurs de mega partagent des fichiers de leur volonté propre et place son site dans une position d’hébergeur pur, irréprochable aux yeux de la loi. Notre sauveur et bien aimé webmaster se retrouve ainsi exempt de tout problème judiciaire.

Mega Screenshots

« Mais personne ne voudra partager avec nous la musique et les films que nous désirons tant » vous direz-vous ? Rassurez-vous, car Kim Dotcom soutient ses utilisateurs qui partagent du contenu illicite sur mega. Il narguera tous les gouvernements qui voudraient « restreindre notre droit à la vie privée » et le fait que les données personnelles de ces internautes, elles, ne soient pas cryptées n’est qu’un leurre.

« Les informations auxquelles nous devons avoir accès, telles que votre adresse mail, votre adresse IP, l’arborescence de vos dossiers, la propriété de vos fichiers et vos informations bancaires, sont stockées et traitées de manière non chiffrée. »

Que les utilisateurs ne fassent pas attention à cette clause, car en réalité, Kim Dotcom ne cherche qu’à faire « évoluer les libertés humaines ». Et bien paranoïaque serait celui qui s’arrêterait sur la clause du site expliquant que mega « se réserve le droit de révéler les « données et autres informations » si la loi l’exige ».

Malgré tous les efforts qu’a fourni Mr Dotcom, beaucoup lui crachent au visage en prétendant que son nouveau site n’est qu’un prétexte pour continuer à amasser de l’argent tout en faisant cette fois peser les risques judicaires sur le dos de ses utilisateurs. Mais comment ne pas comprendre que pour un tel homme, la liberté du net ne puisse être que plus importante que les 175 millions de dollars qu’il avait déjà pu engranger avec megaupload.com ? Est-ce si difficile d’admettre qu’un homme se faisant photographier devant le Vatican avec une voiture immatriculée « dieu » ne puisse être qu’un saint ?

Dotcom GOD

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s