Art, développement durable et culture : une association réussie qui s’appelle COAL

ImageCOAL : Coalition pour l’art et le développement durable, est une association créée en 2008 en France. C’est une initiative d’un groupe constitué d’artistes contemporains et de professionnels du développement durable et de la recherche dont le but est de faire naitre une culture de l’écologie.

Le développement durable, l’art contemporain, la culture et l’écologie se retrouvent réunis autour d’un même et grand projet. Les créateurs de cette union cherchent à sensibiliser par l’intermédiaire de la création et espèrent un véritable changement de notre rapport à la nature.

Image

Pour se faire COAL collabore avec des ONG, des entreprises, des scientifiques et font participer des artistes et des acteurs culturels.

COAL organise des expositions, des conférences, publie des écrits, s’intéresse à l’actualité artistique etc… Et bien entendu, toutes ces actions servent à valoriser les enjeux du développement durable et à diffuser l’information.

COAL a notamment conçu et anime Ressource0 (www.ressource0.com), le premier média et centre de ressource dédié à la promotion des initiatives nationales et internationales qui lient art et écologie.

Le développement durable

La Commission mondiale sur l’environnement et le développement dans le rapport Brundtland l’a définit comme :

« Le développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins. Deux concepts sont inhérents à cette notion :

  • le concept de « besoins », et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d’accorder la plus grande priorité ;
  • l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir. »

Image

Le développement durable, tout comme l’écologie sont au cœur des préoccupations de l’association. Ses membres souhaitent un nouveau projet de société qui serait possible grâce à des changements des visions du monde, des façons de faire, des valeurs, et la remise en question de notre rapport à la nature.

Ils pensent à une société basée sur les valeurs du développement durable, à savoir, réussir à créer une véritable coalition entre l’individu, l’environnement et l’économie. Ainsi l’homme vivrait dans le respect de son environnement, en utilisant les ressources naturelles de façon responsable pour en laisser aux générations futures. Le développement durable cherche aussi à diminuer les écarts de richesse entre les classes sociales et les pays.

Pourquoi l’art ?

COAL a choisi d’utiliser l’art. En effet, il permet de s’exprimer librement sur la société et de toucher le spectateur.

L’artiste sait exprimer sa vision du monde, il est capable de traduire une opinion par le biais d’une œuvre d’art. Cette œuvre sera faite pour être vue et partagée, l’idée pourra alors circuler, sensibiliser et impliquer le public.

COAL mêle alors l’artiste au reste des acteurs importants de son projet, car il ne le voit pas comme un individu en marge de la société mais au contraire en immersion dans le monde actuel.

L’art, pour COAL, est un moyen de mobilisation puissant.

Le prix COAL Art et Environnement offre, depuis 2010, 10 000 € de récompense pour le projet d’un artiste contemporain qui travaillera sur les enjeux environnementaux. Ainsi, COAL assure une certaine visibilité à ces artistes qu’elle soutient.

 ImageImageImage

Pourquoi la culture ?

Pour COAL, le changement vers une autre société est de nature culturelle.

La culture de l’écologie se développe rapidement aujourd’hui mais est trop fragile. COAL pense que les acteurs culturels et les intellectuels ne sont pas assez impliqués et qu’il y a une part d’indifférence et de rejet de la part de nombreuses personnes. Ainsi, une intégration culturelle du développement durable est difficile car il faudrait que la population soit prête et volontaire pour un nouveau projet de société. Le public devrait non plus se laisser aller dans les remous du quotidien mais devenir « citoyens actifs ». La culture pourrait établir ce changement et créer le partage d’une autre vision de l’avenir, entre les citoyens.

La culture permet aussi la participation de l’individu et donc des changements de comportement. COAL est aujourd’hui la première initiative française d’envergure à agir pour valoriser le rôle de la culture comme levier de changement.

Des soutiens importants:

On peut parler d’initiative d’envergure car COAL a signé une convention pluriannuelle avec le Ministère de l’Ecologie et du développement durable français.

De plus, le Prix Coal, placé sous le haut patronage du Ministère de la Culture et de la Communication et du Centre National des Arts Plastiques, bénéficie d’un soutien de partenaires privés comme le British Council, la Fondation Yves Rocher, le groupe Caisse des Dépôts, le Groupe Egis, de PwC et de Veja.

Son action n’est pas visible seulement en France mais est présente aussi à l’étranger où les acteurs y sont importants.

Des actions déjà menées :

Coal accompagne également le Département de l’Essonne dans la mise en œuvre du nouveau projet artistique du domaine départemental de Chamarande autour de la culture durable.

Le domaine de Chamarande est un site patrimonial et culturel d’environ 100 hectares. Il est constitué d‘un ensemble bâti, d’un centre artistique et culturel et d’un jardin paysagé reconnu « jardin remarquable ».

ImageAu XXe siècle, successivement foyer originel du mouvement scout en France, coopérative ouvrière de production avec Auguste Mione, et groupement d’associations dans les années 1970, il a constitué un lieu d’expérimentation et d’utopies en dialogue constant avec la société.

C’est ainsi qu’en 2001 le Conseil Général de l’Essonne a souhaité réintégrer la culture dans ce lieu afin de « renouer avec la création artistique contemporaine à partir de son cadre naturel ». Le domaine a alors cherché à intégrer un nombre important de partenaires dans ses projets collectifs.

Depuis 2005, COAL collabore avec l’équipe du domaine de Chamarande et participe à la programmation des expositions et des animations de la vie locale. Il apporte aussi conseil sur les choix relatifs à la politique de développement durable de Chamarande.

Avec COAL, le domaine mobilise les acteurs culturels et les artistes sur les questions environnementales tout en proposant au grand public d’aborder la nature et la biodiversité sous un nouvel angle sociétal et culturel.

Voici un petit aperçu de ce qu’on peut voir au domaine de Chamarande lors des expositions et manifestations artistiques. Les artistes ont été choisis en fonction des préoccupations du domaine et leurs œuvres sont tout à fait adaptées aux thématiques du développement durable et de l’humain.

ImageImageImage

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s