Wilder Mann

Les idées émergent parfois de rencontres fortuites… Mon intérêt pour les totems, sculptures très souvent hors normes et étranges est né à la suite de la lecture d’un ouvrage de Charles Fréger Wilder Mann ou la figure du Sauvage paru aux Editions Thames & Hudson en 2012.

ImageCharles Fréger est un photographe membre de Piece of Cake, réseau européen pour l’image contemporaine. Il a réalisé à travers l’Europe une série de portraits « d’hommes sauvages ».

Aussi loin que l’on puisse remonter dans le temps grâce aux sources littéraires et iconographiques, le masque a toujours été utilisé en Europe. Wilder Mann nous monter les diverses représentation et mises en scène de personnages masqués qui ont pour noms « Homme sauvage », « Ours », « Chèvre », Diable ».

Les Wilder Mann sont selon la légende, issus de l’union d’une femme et d’un ours : ce sont des surhommes. Ces êtres mythiques sont vêtus de costumes de taille surréelle faits de peaux de bêtes, de plumes, de végétaux et d’ossements. Leur visage est dissimulé soit par un masque soit par le costume qu’ils portent ou bien ils sont grimés de façon à être méconnaissables. Leur tenue est complétée par des accessoires tels que bâton, massue, cloches…comme par exemple les masques Chaushi de la ville bulgare de Razlog qui portaient à la taille une tige en bois peinte en rouge suspendue au milieu de leurs cloches tel un objet phallique dont ils effleuraient les femmes pour les rendre fertiles. Aujourd’hui la tige en bois a été remplacée par un bâton tenu à la main.

Le costume porté par l’Homme sauvage est ambigu puisqu’il se rattache à la fois à ses origines naturelles (végétaux, etc.) et à sa sphère culturelle (accessoires). Il est souvent accompagné de personnages soit humains à l’image des Schnappviecher accompagnés de Bouchers qui les mettront à mort comme le printemps met à mort l’hiver; soit hybrides (masques anthropomorphes) comme par exemple le Diable qui est l’intercesseur entre le monde des vivants et les morts, les Fous, la Mort mais aussi ceux qui incarnent les deux faces d’une même réalité : le Vieux et la Vieille, le Beau et le Laid, l’Homme et l’Animal, le Bien et le Mal. La femme –toujours « jouée »par un homme- permet à celui-ci d’incarner sa part de féminité.

Les liens qui existent entre l’homme et son environnement, entre la culture et la nature sont représentés par des masques d’animaux (masques zoomorphes). Les masques les plus fréquents sont l’Ours (Europe du Nord, de l’Est, des Balkans, régions montagneuses) ; la Chèvre (Europe orientale, Autriche, Pologne, Roumanie). La Chèvre est souvent associée au Cerf de la mythologie gréco-romaine et celte.

Ces Wilder Mann sont à la fois des figures mythologiques et des subsistances païennes dans lesquelles l’homme est déformé, métamorphosé. C. Fréger nous montre un portrait contemporain de rituels ancestraux où des hommes se déguisent en « sauvages » pour célébrer les cycles des saisons, les solstices, les équinoxes, des rituels masqués, des carnavals, des fêtes religieuses, des cultures païennes et leurs rites.

Ces Wilder Mann interpellent l’homme au plus profond de lui-même : ils lui permettent d’exorciser ses démons, de ce qui est encore enraciné en lui de « l’homme sauvage ». Ils sont le lien entre une humanité civilisée et les esprits elfiques de la nature encore sauvage et c’est en cela qu’ils sont d’une étrange modernité.

Image

Babugeri et Chaushi – Bansko et Razlog, Blefoevgrad, Bulgarie

ImageSchnappviecher ou Wudelen – Tramin, Sud Tyrol, Italie

Bêtes à cornes sans oreille avec une langue métallique atteignant jusqu’à trois mètres de haut

 

Par Lorraine C

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s