Qu’est ce qu’un dispositif ?

9782743616724 Lire la suite

Publicités

Viridis, la ferme à spiruline

Viridis est une oeuvre réalisée par Gaspard et Sandra Bébié-Valéria. Leur travail regroupe réalité, fiction, virtualité. Il s’agit ici d’une installation qui propose une oeuvre collective et un « jeu-vidéo écologique », ou le joueur s’engage dans la construction d’une unité virtuelle de production de spiruline. La spiruline est une algue aux vertus nombreuses. Le jeu implique de ses différents participants qu’ils s’assurent régulièrement de la maintenance de la ferme et du suivi des différentes étapes de production. Simultanément et dans le réel, la ferme sera connectée à internet et pilotée par l’intermédiaire du jeu-vidéo (ex: farme ville). Elle sera ainsi directement dépendante des actions entreprises sur internet. Cette réalisation n’est pas qu’un exercice de simulation, elle connecte chacune des actions virtuelles à une entreprise concrète. Elle remet également en jeu les problématiques économiques de la production artistique et détourne dans une dynamique critique le virtual management distancié.

viridis_veritable Lire la suite

L’invention de Morel

Image

 

Cet ouvrage a été écrit par Adolfo Bioy Casares, en 1940. L’auteur nous conte le témoignage d’un fugitif sur une étrange île. C’est un lieu étrange, au première abord l’île paraît déserte, mais en réalité celle-ci est hanté par une étrange machine. Etant fugitif, il n’avait pas d’autre choix que de se réfugier dans ce lieu dit « maudit ». Lire la suite

Les effets spéciaux au cinéma

image blog

« On entend par effets spéciaux numériques les techniques de post production qui permettent de modifier le contenu d’une image par des moyens informatiques en vue de les reporter sur film pour les intégrer au négatif monté.» Larousse cinéma, 2004

Vous souvenez-vous de l’année 1977 ? Georges Lucas premier réalisateur à obtenir l’oscar du «meilleur effet spécial» avec Star Wars. A la base, ce film n’est qu’un projet expérimental, à une époque où la science-fiction connaît une faible popularité. C’est le début des premiers pas de l’informatique au cinéma.

Mais revenons quelques années en arrière. Le «trucage» est l’un des premiers effet à avoir fait surface avec Georges Méliès. Il est le père des effets spéciaux, à son époque, le cinéaste lie la magie avec le cinéma. C’est bien cela la fonction fondamentale de l’effet spécial, user de la magie du cinéma. Méliès créer quelque chose qui intrigue, du jamais vu, un monde à « trucs », apparitions, disparitions, transformations … Sa façon de positionner l’effet au centre de l’image, son montage bien précis, son travail sur le mouvement, sur le corps sont spéctaculaires pour cette époque. Dès lors, les inventions et le progrès technologiques se font sentir. En 1929, le son est un effet spécial, ainsi que le fondu enchaîné, le bruitage, la nuit américaine, l’accéléré… Lire la suite