Esthétique relationnelle / N.Bourriaud

Esthétique relationnelle, Nicolas Bourriaud, Les presses du réel, Dijon, 1998.

                        Le concept d’esthétique relationnelle a été créé par Nicolas Bourriaud en 1995 dans la revue Documents sur l’Art, dont il est le co-fondateur. Ce recueil d’essais rassemble différents écrits, déjà publiés dans Documents sur l’Art et dans des catalogues d’expositions, tous retravaillés pour cet ouvrage qui comporte aussi un glossaire. Avec ce recueil, il concrétise en 1998 un manifeste de l’esthétique relationnelle. Nicolas Bourriaud est par ailleurs commissaire d’exposition et critique d’art. Il énonce les notions importantes dans l’approche de cet art, en s’appuyant sur des exemples précis d’œuvres, particulièrement celles de Felix Gonzalez-Torres qui, bien qu’appartenant à la génération précédente à celle des artistes décrits, incarne cette nouvelle esthétique.

Liam Gillick, Dominique Gonzalez-Foerster, Pierre Huyghe, Philippe Parreno, Rirkrit Tiravanija et bien d’autres font partie de cette génération d’artiste des années 90 auquel Bourriaud s’intéresse. Lire la suite

Le canular médiatisé : vers un nouvel activisme ?

       Nous sommes peut-être encore dans une civilisation du « panem et circenses » comme le disait Juvenal à propos de la Rome antique, où  certains médias et  grandes firmes usent de subterfuges  bien divertissants pour  nous éviter de prendre nos responsabilités face à leurs agissements les moins avouables… Et si la solution n’était pas de lutter et rejeter en bloc cette idéologie mais de s’immiscer en son cœur, d’utiliser sa structure pour la subvertir? Se servir du « cirque » non pas pour faire diversion sur certaines réalités mais pour projeter au devant de la scène ce qui est caché en coulisse?

Lire la suite